La belle victoire de l’ASM au Parc des Princes laisse augurer d’une fin de saison palpitante dans la course au titre. Lille, Lyon, Paris et Monaco se tiennent en 6 points aux deux-tiers du championnat, une situation que n’avait pas connue la Ligue 1 depuis belle lurette !

Un suspense inédit

Largement dominée par le PSG depuis 2013 (7 titres en 8 saisons), la Ligue 1 s’apprête à vivre un sprint final aussi excitant qu’inhabituel. Alors que le titre était d’ordinaire joué dès la fin de l’hiver, le suspense est total cette saison avec 4 candidats qui se tiennent en 6 points au lendemain de la victoire Monégasque chez des Parisiens très vite redescendus de leur nuage barcelonais et empêtrés dans la piégeuse toile d’araignée tissée par les joueurs de Niko Kovac.
Alors que l’affaire paraît déjà pliée en Premier League et que des mano a mano semblent se dessiner en Bundesliga (Bayern et Leipzig), Liga (Atletico et Real Madrid) et Serie A (Inter et Milan AC) , la Ligue 1 s’offre enfin un suspense inédit à 12 journées du terme.

Class.ClubPtsJGNPBpBcDiff
1LILLE582617724616+30
2LYON552616735424+30
3PSG542617365717+40
4MONACO522616465437+17

Il reste à présent 36 points à disputer pour désigner le champion parmi les 4 prétendants qui ont fait le trou en tête.
Alors qui des surprenants Lillois, réguliers Lyonnais, intermittents Parisiens et énergiques Monégasques ira décrocher la timbale fin mai ?

Paris à la traîne face aux gros

Au jeu du mini-championnat entre les 4 ténors, c’est Lyon qui s’en est le mieux sorti jusqu’à présent, récoltant 7 points en 3 matchs, alors que le PSG est le bonnet d’âne de ce classement, n’ayant glané qu’1 maigre point et scoré seulement à 2 reprises en 4 rencontres disputées entre candidats au titre !

Class.ClubPtsJGNPBpBcDiff
1LYON7321062+4
2LILLE6312032+1
3MONACO6420278-1
4PSG2401326-4


Le match de dimanche soir contre Monaco a ainsi de nouveau illustré les difficultés rencontrées par les Parisiens cette saison à faire le jeu contre les autres prétendants, ce qui est d’autant plus criant lorsque Neymar et Di Maria manquent à l’appel. Paris a moins de solutions offensives que par le passé et dans le même temps la concurrence s’est étoffée quand on voit la richesse de l’attaque lilloise, l’abondance de biens du milieu lyonnais ou encore l’homogénéité de l’effectif monégasque.

Le calendrier ardu des Lillois

Lors des 12 dernières journées, il y aura encore 5 confrontations entre ces 4 équipes. Le leader Lillois aura la tâche la plus ardue en se déplaçant notamment chez ses 3 poursuivants. Tandis que le PSG jouera gros dans le mois à venir avec un déplacement à Lyon et la réception du LOSC :
– 29ème journée : Monaco-Lille
– 30ème journée : Lyon-PSG
– 31ème journée : PSG-Lille
– 34ème journée : Lyon-Lille
– 35ème journée : Monaco-Lyon

Lyon et Monaco, non concernés par les joutes européennes cette saison, auront eux l’avantage de la fraîcheur pour finir la saison en boulet de canon.
A noter que les Lensois, superbes 5èmes au classement, joueront le rôle d’arbitre de cette fin de saison puisqu’ils seront les seuls à rencontrer chaque membre du top 4.
En détail le calendrier des 4 prétendants au titre :

JLilleLyonPSGMonaco
27Strasbourg (dom)Marseille (ext)Dijon (ext)Brest (dom)
28Marseille (dom)Rennes (dom)Bordeaux (ext)Strasbourg (ext)
29Monaco (ext)Reims (ext)Nantes (dom)Lille (dom)
30Nîmes (dom)PSG (dom)Lyon (ext)St Etienne (ext)
31PSG (ext)Lens (ext)Lille (dom)Metz (dom)
32Metz (ext)Angers (dom)Strasbourg (ext)Dijon (dom)
33Montpellier (dom)Nantes (ext)St Etienne (dom)Bordeaux (ext)
34Lyon (ext)Lille (dom)Metz (ext)Angers (ext)
35Nice (dom)Monaco (ext)Lens (dom)Lyon (dom)
36Lens (ext)Lorient (dom)Rennes (ext)Reims (ext)
37St Etienne (dom)Nîmes (ext)Reims (dom)Rennes (dom)
38Angers (ext)Nice (dom)Brest (ext)Lens (ext)

Votez pour votre favori au titre

Longtemps moribonde avec ses caisses vides, ses huis clos et sa visibilité médiatique inexistante, la Ligue 1 va s’offrir un dénouement inespéré. Nous vivons une époque décidément bien renversante !

Credits PSG-Monaco ©Maxppp