Net vainqueur d’Angers, le PSG conserve la tête du classement. Nantes est son nouveau dauphin, Bordeaux et Saint-Etienne règnent sur les derbys. Découvrez les résultats, les tops et les flops de la 9ème journée.

Les Résultats de la 9ème Journée :

Paris SG-Angers : 4-0 (Sarabia 13′, Icardi 37′, Gueye 59′, Neymar 90′)
Dans le choc opposant le leader de la Ligue 1 et son inattendu dauphin, le PSG n’a fait qu’une bouchée de trop tendres Angevins. Dans le sillage d’un milieu de terrain dominateur, les Parisiens ont rapidement pris les affaires en main, et inscrit deux buts par mi-temps. Sarabia et Icardi, tous deux buteurs, en ont profité pour confirmer leur montée en puissance après leur prestation d’Istanbul en Ligue des Champions. Tandis que l’omniprésent Gueye et Neymar ont parachevé la victoire des joueurs de la capitale après la pause. Cruel apprentissage pour les hommes de Stéphane Moulin dont le début de saison reste remarquable, alors que le PSG s’est bien remis de son faux-pas rémois avec ce troisième succès consécutif en une semaine.

Nantes continue sur sa lancée

Nantes-Nice : 1-0 (Simon 86′)
Flashback : début août, à une semaine de la reprise de la saison, Vahid Halilhodzic décidait de quitter la maison jaune, déçu par le mercato estival et par le manque d’ambition de ses dirigeants. Deux mois plus tard, le club Canari se hisse à la 2ème place du classement après une victoire étriquée mais largement méritée aux dépens de décevants Niçois. Etonnant !
C’est le virevoltant Moses Simon qui, à l’issue d’une superbe action (voir ci-dessous le but de la journée), a offert trois nouveaux points aux hommes de Christian Gourcuff. Le technicien breton, sorti de sa quasi-retraite pour prendre la suite du coach Vahid, réussit des débuts épatants sur le banc nantais et commence à imprimer sa patte sur un fonds de jeu de plus en plus fluide. De quoi égayer l’exigeant public de la Beaujoire, longtemps nostalgique des années Suaudeau et Denoueix.

Lille-Nîmes : 2-2 (Rémy 12′, Osimhen 79′ pour Lille ; Ripart 45+5′, Denkey 71′ pour Nîmes)
Alors qu’ils avaient l’occasion de retrouver le podium, les Lillois en ont manqué l’occasion, contraints au match nul par de valeureux Gardois. Les visiteurs nîmois étaient même devant au tableau d’affichage mais le 7ème but de la saison de l’inévitable Victor Osimhen a permis aux Dogues de conserver leur invincibilité à domicile en Ligue 1 cette saison. Néanmoins ce sont deux points d’égarés pour les hommes de Christophe Galtier.

Lyon et Toulouse coulent, Marseille et Rennes coincent

Toulouse-Bordeaux : 1-3 (Koulouris 62′ pour Toulouse ; de Préville 1′, Pablo 19′, Hwang 53′ pour Bordeaux)
Dans ce derby où a été rendu un vibrant hommage à Brice Taton, supporter du TFC tué il y a dix ans à Belgrade, les Toulousains ont sombré, nettement dominés par leurs voisins Garonnais. Menés au score dès la 1ère minute, les locaux n’ont pas vu le jour pendant une heure, le temps pour les Bordelais de prendre tranquillement trois longueurs d’avance au tableau d’affichage dans le sillage d’un excellent Nicolas de Préville. Le sursaut d’orgueil des Violets dans les 30 dernières minutes fut illusoire et n’a pas étouffé les chants demandant la départ d’Alain Casanova dont le retour sur le banc toulousain s’apparente de plus en plus à un fiasco. Quant aux Girondins, ils ont signé une prestation très convaincante qui leur permet de se hisser à la 4ème place. Sans faire trop de bruit, l’oiseau bordelais fait son nid.

Saint Etienne-Lyon : 1-0 (Beric 90′)
Dans un derby de piètre qualité, ce sont les Stéphanois qui ont décroché les 3 points grâce à un but de Beric à la fin du temps réglementaire. Pour la première de Claude Puel sur le banc vert, les Foréziens, disposés en 3-5-2, ont fini plus fort que des Lyonnais décidément très décevants. Evoluant avec 7 joueurs à vocation défensive, les Gones ont été bien trop timorés pour emporter la mise dans cette 119ème édition du derby. L’OL est 14ème au classement, impensable après le sans-faute des 2 premières journées !

Amiens-Marseille : 3-1 (Aleesami 11′, Guirassy 41′, Mendoza 90+1′ pour Amiens ; Benedetto 23′ pour Marseille)
Fin de série en Picardie pour des Marseillais qui restaient sur 7 matches sans défaite. Certes amoindris par les absences de Payet, Thauvin and co, les Phocéens ont été bousculés par de séduisants Amiénois. L’OM pensait avoir fait le plus dur en revenant au score grâce à la 5ème réalisation de la saison de Benedetto, mais la défense a une nouvelle fois craqué, symbolisée par les difficultés de Caleta-Car et de Sarr à suivre les remuants Guirassy et Mendoza. Beau et logique succès de prestige pour Amiens !

Rennes-Reims : 0-1 (Dia 49′)
Déja victorieux à Marseille et à Paris, les Rémois ont signé une nouvelle performance de choix en déplacement chez les vainqueurs de la dernière Coupe de France. Grâce à Boulaye Dia, les Champenois repartent de l’avant après leur défaite surprise concédée face à Dijon et enfoncent un peu plus des Rennais qui n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis 6 rencontres. La trêve internationale va permettre à des Bretons apparus émoussés de se refaire une santé.

Monaco rechute, Strasbourg inquiète

Montpellier-Monaco : 3-1 (Mollet 31′, Pedro Mendes 39′, Delort 56′ pour Montpellier ; Ben Yedder 68′ pour Monaco)
Dure rechute pour les joueurs de la Principauté dont les nouvelles errances de leur arrière-garde ont été exploitées par de très bons Montpelliérains. A la lutte pendant une demi-heure, les Monégasques ont cédé sur une glissade de Badiashile exploitée par Mollet. Les hommes de Der Zakarian se sont ensuite envolés au score, avant qu’un but de Ben Yedder ne vienne réduire le score au tableau d’affichage. Les maux défensifs de l’ASM demeurent, tandis que les Héraultais devront maintenant confirmer à l’extérieur pour s’approcher des places européennes.

Brest-Metz : 2-0 (Faussurier 11′, Castelletto 45′)
Deuxième succès de la saison pour les Finistériens, qui ont pris le dessus sur des Lorrains inefficaces offensivement. Après 5 matches sans victoire, ce sont les défenseurs brestois qui ont remis les leurs sur le chemin du succès ! Une reprise de Faussurier et un coup de tête de Castelletto ont permis aux hommes d’Olivier Dall’Oglio de prendre les devants avant la pause. Les Messins se sont réveillés au retour des vestiaires mais se sont heurtés au portier remplaçant Leon, impeccable pour préserver l’avance des locaux. 3 points très précieux pour Brest au final.

Dijon-Strasbourg : 1-0 (Mavididi 38′)
La belle série dijonnaise continue. Après avoir ouvert leur compteur de victoire la semaine passée à Reims, les Bourguignons ont confirmé devant leur public en dominant de très pâles Alsaciens. C’est un but de la recrue Madivivi qui a donné les 3 points aux locaux. Quant aux Strasbourgeois, ils signent une nouvelle performance indigente loin de leurs bases et devront se reprendre après la trêve internationale.

Le Top de la Journée : Nicolas de Préville (Bordeaux)

L’attaquant des Girondins a été le grand artisan de la nette victoire bordelaise dans le derby de la Garonne. Décisif dès la 56ème seconde en prenant de vitesse la défense toulousaine, il a ensuite frappé la barre sur coup-franc avant de servir imparablement Pablo pour le 2-0 puis Hwang pour le break final. Bref, de Préville a causé de sérieux dégâts dans l’arrière-garde haut-garonnaise tout au long de la soirée. Pour le plus grand bonheur des supporters aquitains.

Le Flop de la Journée : Thiago Mendes (Lyon)

A l’image d’une équipe lyonnaise qui reste sur 7 matches sans victoire en Ligue 1, le milieu de terrain brésilien arrivé en provenance de Lille semble marcher actuellement à côté de ses pompes. Recruté pour réguler l’entrejeu, son manque d’impact à la récupération du ballon et dans l’orientation du jeu est criant. Remplacé hier dans le money-time, Thiago Mendes devra rapidement montrer un autre visage pour aider l’OL à sortir de cette période bien noire.

Le But de la Journée : Moses Simon (Nantes)

La domination des Canaris est enfin concrétisée à la 86ème minute et de quelle manière ! Redoublement de passe entre Bamba et Coulibaly sur le côté droit, Kader Bamba enchaîne avec un grand pont sur Sarr et délivre un centre millimétré pour le coup de tête rageur et victorieux de Moses Simon. Le retour du jeu à la Nantaise !
(Cliquer sur > puis Regarder sur YouTube).

Le classement :

Le programme de la 10ème journée :

Nice-Paris SG (Vendredi 18/10 à 20h45)
Lyon-Dijon (Samedi 19/10 à 17h30)
Angers-Brest (Samedi 19/10 à 20h)
Metz-Nantes (Samedi 19/10 à 20h)
Nîmes-Amiens (Samedi 19/10 à 20h)
Reims-Montpellier (Samedi 19/10 à 20h)
Toulouse-Lille (Samedi 19/10 à 20h)
Bordeaux-Saint Etienne (Dimanche 20/10 à 15h)
Monaco-Rennes (Dimanche 20/10 à 17h)
Marseille-Strasbourg (Dimanche 20/10 à 21h)

Bonne semaine à tous, et rendez-vous dans 15 jours pour le débrief de la dixième journée !

Photo Une Lyon-Nantes©AFP