La phase de poules de la ligue des champions est si monotone que l’on est prêt à s’enflammer pour le moindre choc qui permettra de mieux juger les forces en présence avant d’attaquer enfin les matches couperet du printemps. C’est à ce titre que la confrontation entre le PSG et le Bayern Munich s’annonce fort intéressante, marquant l’opposition entre un grand convalescent de l’Europe, encore traumatisé par son cauchemar barcelonais de mars dernier, et un affamé de titres mais privé de consécration depuis quatre saisons.

 Voici les 5 bonnes raisons de ne pas manquer cette affiche.

Parce que Paris a besoin de se rassurer sur la scène européenne :

On n’efface pas comme ça le souvenir d’une soirée catastrophe en Catalogne. Le PSG a réussi son mercato estival et a repris les rênes en Ligue 1, mais seul un test grandeur nature face à un grand d’Europe lui permettra de valider son bon début de saison. L’ogre munichois se présente, l’occasion est donc belle pour la bande à Neymar d’envoyer un signal fort à l’Europe du football.

Parce que le Bayern a lui aussi besoin de se rassurer :

Le début de saison du club bavarois n’est pas des plus probants, et les critiques commencent à affluer outre Rhin. Ancelotti n’est pas encore sur la sellette, mais il a rapidement besoin de résultats pour parer à des débuts d’incendie dans un vestiaire toujours réputé comme volcanique, et garder la confiance des Ribéry, Müller, Robben and co.

psg bayern ligue des champions champions league

Parce que ce sera le premier vrai test pour Neymar :

Si les Qatari ont décidé de s’offrir le Brésilien pour 222M€, ce n’est pas seulement pour le voir affoler les défenses toulousaines ou messines, c’est aussi et surtout pour le voir devenir le facteur X qui permettra au PSG d’atteindre a minima le dernier carré européen. 1ère réponse mercredi soir face à la quasi-défense de la Mannschaft (Kimmich, Boateng, Hummels) toutefois privée de son ultime rempart Manuel Neuer.

Et ce sera le dernier pour Areola :

Si le portier parisien veut enfin prouver qu’il peut s’installer durablement dans les buts du PSG, voici le rendez-vous pour lui à ne pas manquer. Son début de saison est relativement convaincant, mais insuffisant pour éteindre toutes les rumeurs ou envies des supporters franciliens d’attirer un gardien de grand calibre. “Last (chance) but not least !” comme diraient nos amis britanniques.

Enfin parce que ça ne finira pas en 0-0 :

Les Parisiens aligneront leur MCN de gala tandis que les Munichois ne seront pas en reste avec un potentiel offensif quasiment sans égal en Europe (Lewandowski, Müller, Robben, Ribéry, James Rodriguez, Coman). Bref il devrait y avoir du spectacle demain soir au Parc des Princes, et ça ne sera pas une soirée de tout repos pour les deux arrière-gardes !

Pour finir notre pronostic : 2-1 pour le PSG avec un but de Cavani, servi par Neymar, afin de mettre fin à la telenovela des deux sud-américains !