La 106ème édition du Tour de France s’élancera de Bruxelles samedi. La course au Maillot Jaune s’annonce très ouverte dans un parcours au profil montagneux et accidenté. Avec deux Français en outsiders.

Deux grands favoris et une flopée de prétendants

Vainqueur en titre, Geraint Thomas, voudra doubler la mise. Mais en manque de résultats cette saison, le Gallois devra partager la tête d’affiche de l’équipe Ineos (ex-Sky) avec le jeune Egan Bernal, 22 ans, victorieux cette année de Paris-Nice et du Tour de Suisse. Le Colombien profite du forfait du quadruple vainqueur de la Grande Boucle, Christopher Froome, pour monter en grade dans la hiérarchie de la team britannique.

Tour de France 2019 :  Geraint Thomas, victorieux en 2018, sera un des grands favoris pour la victoire finale
Geraint Thomas, victorieux en 2018, sera un des grands favoris pour la victoire finale

Derrière ce duo de favoris, le peloton des outsiders sera principalement composé de 3 bataillons.
Les Français mèneront la chasse. Nos deux meilleurs atouts, Romain Bardet et Thibaut Pinot, rêvent assurément d’être les successeurs du dernier vainqueur tricolore du Tour, Bernard Hinault en 1985 (il y a 34 ans déjà !). Le profil du parcours leur convient, et l’absence de dernière minute des puissants Froome et Dumoulin est peut-être un signe favorable du destin.

En embuscade on retrouvera le trio des Movistar, Nairo Quintana, Alejandro Valverde et Mikel Landa, toujours très prometteur sur le panier mais qui avait peiné pour s’entendre sur les routes du Tour l’an passé. Ils ont les moyens de rivaliser en haute montagne avec les Ineos et de mettre sur orbite un Quintana qui semble revenir au premier plan.

Enfin les 2 vétérans; le Danois Jakob Fuglsang et l’Italien Vincenzo Nibali, tous deux âgés de 34 ans, ne seront pas à négliger. Le premier nommé a été dominateur lors du dernier Dauphiné et est très régulier depuis le début de l’année (vainqueur aussi de Liège-Bastogne-Liège) mais il devra prouver qu’il est capable de passer la barrière des 3 semaines de course. Le “requin de Messine”, vainqueur en 2014, misera, lui, sur son expérience et ses bonnes jambes (2ème du Giro) pour jouer les trouble-fêtes.

Tour de France 2019 : Thibaut Pinot fera partie des principaux outsiders qui chasseront les Ineos
Thibaut Pinot fera partie des principaux outsiders pour enfin succéder à Bernard Hinault

Un peu plus loin dans les pronostics les jumeaux Yates, Adam (4ème du Tour en 2016) et Simon (vainqueur de la Vuelta l’an passé mais décevant 8ème du Giro il y a un mois), seront à surveiller. Tout comme l’Australien Richie Porte qui espérera passer à travers les chutes qui l’ont frappé ces dernières années.

Un parcours haut en altitude !

Les 176 coureurs au départ de ce Tour 2019 devront pédaler pendant 3 460 kilomètres, grimper 30 cols dont 5 en arrivée d’étape et disputer 2 contre-la-montre (1 par équipe et 1 en individuel).
Comme à l’accoutumée, les étapes de montagne (7 cette année au programme !) seront déterminantes dans la course au maillot jaune.

Le parcours du Tour de France 2019 ©LeTour

La première arrivée au sommet dans les Vosges à La Planche des Belles Filles dès la 6ème étape (jeudi 11 juillet) sera un premier test pour les favoris.
Le contre-la-montre vallonné de Pau (vendredi 19 juillet), et les arrivées Pyrénéennes au Tourmalet le 20 juillet, et à Foix le lendemain constitueront les temps forts de la seconde semaine de course.

Enfin ce Tour 2019 se conclura sur une formidable trilogie Alpestre à la veille de rallier les Champs Elysées. La 18ème étape (jeudi 25 juillet) empruntera notamment la route de trois cols au-dessus de 2 000 mètres. Les cols de Vars, de l’Izoard et du Galibier seront au programme avant une descente finale vers Valloire. La 19ème étape mènera les coureurs dans les terribles lacets du col de l’Iseran, sommet du Tour cette année avec ses 2 770 mètres avant une arrivée à Tignes. Enfin la 20ème étape conduira le peloton à Val-Thorens pour une ascension finale de 33 kilomètres !

C’est donc un tracé bien corsé qui attend les coureurs pour une course que les spectateurs des routes de juillet vont espérer riche en rebondissements. Les Français auront leur chance, à eux de la saisir pour rendre ce cru 2019 historique !

Photo Une©ASO / A. Broadway