Vainqueur in extremis de Brest, l’OM consolide sa deuxième place. Montpellier fait la bonne opération dans la course au podium en dominant Amiens. Rennes met fin à la série d’invincibilité de Saint-Etienne. Découvrez les résultats, les tops et les flops de la 15ème journée.

Les Résultats de la 15ème Journée :

Monaco-Paris SG : reporté

Marseille-Brest : 2-1 (Sarr 57′, Radonjic 89′ pour Marseille ; Cardona 88′ pour Brest)

Et de quatre victoires à la suite pour des Marseillais séduisants mais qui se sont faits une belle frayeur dans le money time. Délivrés par Sarr juste avant l’heure de jeu, les Phocéens, largement dominateurs dans le sillage d’un excellent Payet, ont cru devoir concéder le nul à d’opiniâtres Brestois revenus au score grâce à Cardona à 2 minutes du terme. Mais dès l’engagement l’ex paria devenu super sub Radonjic servi côté gauche, repiquait dans l’axe et trompait Larsonneur d’une superbe frappe enroulée dans la lucarne opposée. NR7 avait encore frappé, cinq jours après son premier but sous le maillot de l’OM à Toulouse, et faisait exploser le Vélodrome. La troupe de Villas-Boas, proche de la crise il y a à peine un mois, conforte sa place de dauphin derrière le PSG.

Montpellier enchaîne, Bordeaux freine

Nice-Angers : 3-1 (Lusamba 39′, Maolida 53′, Dolberg 90′ pour Nice ; Fulgini 22′ pour Angers)

Décevants jusqu’à présent, les Aiglons ont enfin livré une prestation en phase avec leurs ambitions. Menés au score par une belle réalisation de Fulgini, les coéquipiers du capitaine Dante sont revenus à hauteur puis ont pris les devants grâce aux inattendus Lusamba et Maolida (voir ci-dessous le but de la journée). Et à la dernière minute c’est l’esthète Dolberg qui a clôturé la marque pout un probant succès niçois. Contesté, Patrick Vieira peut souffler, à moins qu’il ne soit pas insensible aux sirènes d’Arsenal, son ancien club, à la recherche d’un successeur à Unai Emery.

Montpellier-Amiens : 4-2 (Le Tallec 14′, Laborde 64′, Delort 67′, Mollet 72′ pour Montpellier ; Kakuta 44′, Lahne 86′ pour Amiens)

La Paillade a continué sa superbe série en dominant des Picards joueurs, mais réduits à 10 en seconde période suite à l’expulsion d’Otero. Le trio offensif Laborde-Delort-Mollet s’en est donné à cœur joie, inscrivant chacun leur nom au tableau d’affichage. Les coéquipiers du vétéran Hilton, toujours vert à 42 ans, sont 4ème au classement, et confirment semaine après semaine leur statut de redoutables outsiders de la Ligue 1.

Reims-Bordeaux : 1-1 (Dia 90+4′ pour Reims ; Maja 27′ pour Bordeaux)

Le coup est passé près pour les Bordelais ! Devant au tableau d’affichage grâce à une superbe talonnade du jeune Nigérian Maja et en supériorité numérique dans le dernier quart d’heure, les Aquitains ont dû concéder le nul dans les arrêts de jeu à de valeureux Rémois, enfin récompensés de leurs efforts par le buteur maison Dia. Le partage des points est un moindre mal pour les hommes de Paulo Sousa apparus sans ressort en Champagne.

Lyon continue sa remontée, Rennes rebondit, Nantes regagne enfin

Strasbourg-Lyon : 1-2 (Fofana 22′ pour Strasbourg ; Cornet 40′, Reine-Adélaïde 75’pour Lyon)

Passés à coté de leur déplacement européen à Saint-Pétersbourg, les Lyonnais ont bien réagi en s’imposant dans la superbe ambiance de la Meinau. Bousculés en début de match, les Gones sont repartis d’Alsace avec les trois points de la victoire grâce à un coup de tête du prometteur Jeff Reine-Adélaïde. Lyon n’est toujours pas brillant, mais Lyon va mieux !

Lille-Dijon : 1-0 (Osimhen 45′)

Après cinq matches sans victoire et une nouvelle désillusion européenne contre l’Ajax, les Lillois ont enfin retrouvé le goût du succès en dominant d’accrocheurs Dijonnais. C’est le Nigérien Victor Osimhen qui a inscrit le penalty d’une victoire laborieuse, mais ô combien précieuse pour Christophe Galtier et ses joueurs. Joli cadeau d’anniversaire pour le LOSC qui fêtait devant son public ses 75 ans.

Rennes-Saint Etienne : 2-1 (Raphinha 25′, Da Silva 90+3′ pour Rennes ; Diony 19′ pour Saint Etienne)

Dans ce duel opposant nos deux peu glorieux représentants en Ligue Europa (pas le moindre succès en dix rencontres !), ce sont les Bretons qui ont empoché la mise au bout du temps réglementaire. Le capitaine rennais Da Silva a délivré le Roazhon Park d’un coup de tête rageur à la 93ème minute. Claude Puel concède son premier revers avec les Verts depuis son arrivée dans le Forez.

Nantes-Toulouse : 2-1 (Touré 41′, Blas 53′ pour Nantes ; Leya Iseka 90+6′ pour Toulouse)

Dans une rencontre plombée par l’arbitrage calamiteux de M.Batta junior, dans le droite lignée de son père, les Nantais ont renoué avec un succès qui les fuyait depuis début octobre. Un penalty de Touré et une reprise de Blas ont permis aux hommes de Christian Gourcuff de prendre les 3 points attendus avec impatience par les suiveurs des Canaris. Toulouse, lui, continue de s’enfoncer et est désormais lanterne rouge.

Nîmes-Metz : 1-1 (Ripart 61′ pour Nîmes ; Diallo 30′ pour Metz)

Dans ce rendez-vous de la peur entre deux des mal classés du championnat, Gardois et Lorrains n’ont pas réussi à se départager. Les visiteurs avaient ouvert la marque par leur goleador Diallo. Mais les Crocodiles nîmois se sont réveillés après la pause et ont égalisé par Ripart. Au final un match nul qui n’arrange aucun des deux prétendants au maintien.

Le Top de la Journée : Benoît Costil (Bordeaux)

Si les Girondins sont revenus avec un nul de Reims, ils le doivent en très grande partie à leur gardien et capitaine, auteur de nombreux arrêts décisifs. Pendant 93 minutes, l’ancien portier rennais a repoussé toutes les tentatives champenoises jusqu’à ce que Dia ne le trompe dans les dernières secondes. Deux points de perdu sur le fil pour Bordeaux, mais certainement un de gagné grâce à Costil !

Le Flop de la Journée : Juan Ferney Otero (Amiens)

Aligné en pointe de l’attaque amiénoise face à l’imperméable arrière-garde héraultaise, le jeune colombien a craqué en début de seconde mi-temps. Alors que le score était de parité (1-1), Otero s’est littéralement essuyé les crampons sur le genou de Hilton à la suite d’un duel aérien. Craquage de plombs complet et carton rouge direct pour l’attaquant Picard. Un geste lourd de conséquence, puisque réduits à 10, ses coéquipiers ont ensuite cédé devant les offensives de Montpellier.

Le But de la Journée : Myziane Maolida (Nice)

Très compliqué de choisir cette semaine car les beaux buts ont été légions : la talonnade du Bordelais Maja, la frappe de mule du Montpelliérain Delort, la lucarne victorieuse du Marseillais Radonjic. Le choix s’est finalement porté sur la réalisation du Niçois Myziane Maolida à l’issue d’une remarquable séquence collective des Aiglons. Trouvé par Danté au cœur de la défense angevine, Dolberg talonne sur le côté pour Lusamba qui a, à une touche de balle, sert Lees-Melou aux abords de la surface de réparation. L’ex-Dijonnais démarque Maolida d’une subtile talonnade. Et l’ancien Lyonnais parachève l’oeuvre collective d’un intérieur du pied droit qui prend Butelle à contre-pied. Un but à la Nantaise !

(Cliquer sur > puis Regarder sur YouTube).

Le classement :

Le programme de la 16ème journée :

Angers-Marseille (Mardi 03/12 à 19h)
Bordeaux-Nîmes (Mardi 03/12 à 19h)
Brest-Strasbourg (Mardi 03/12 à 19h)
Lyon-Lille (Mardi 03/12 à 21h05)
Amiens-Reims (Mercredi 04/12 à 19h)
Dijon-Montpellier (Mercredi 04/12 à 19h)
Metz-Rennes (Mercredi 04/12 à 19h)
Saint Etienne-Nice (Mercredi 04/12 à 19h)
Toulouse-Monaco (Mercredi 04/12 à 19h)
Paris SG-Nantes (Mercredi 04/12 à 21h05)

Bonne semaine à tous, et rendez-vous jeudi pour le débrief de la 16ème journée !

Photo Une Montpellier-Amiens ©AFP – Sylvain Thomas