La Ligue des Champions va connaître cette année un dénouement inédit avec un tableau final à 8 équipes qui vont s’affronter sur un match sec à partir de mercredi à Lisbonne. Si le Bayern Munich fait figure de favori, le PSG et Lyon ont une belle carte à jouer afin de devenir le deuxième club français à remporter la plus prestigieuse de coupes européennes !

Le Bayern en favori

Sacré champion d’Allemagne pour la huitième fois consécutive et quintuple vainqueur de la C1, le Bayern Munich se présente en principal favori de cette phase finale new look. Le club bavarois dispose d’un effectif dense dans toutes les lignes, avec notamment une attaque qui pète le feu dans le sillage du buteur polonais Robert Lewandowski, auteur de 53 buts en 44 matches toutes compétitions confondues cette saison. Impressionnant face à Chelsea en huitième, le Bayern a gagné les huit rencontres qu’il a disputées cette saison en Ligue des Champions ! Le duel qui l’opposera au Barcelone de Lionel Messi vendredi sera le grand choc de ces quarts de finale.

Ligue des Champions : le Bayern Munich, avec son buteur en feu Robert Lewandowski, fait figure de principal favori à cette Ligue des Champions 2020
Le Bayern Munich, avec son buteur en feu Robert Lewandowski, fait figure de principal favori à cette Ligue des Champions 2020 ©Panoramic

Parmi les autres grosses écuries, le Barça qui a cédé dans le sprint final de la Liga face au Real de Zidane, semble moins armé que les Allemands en particulier en défense et au milieu de terrain en souffrance dès que le jeu s’accélère. Néanmoins il compte toujours dans ses rangs ce diable de Lionel Messi, capable de dynamiter une défense adverse à lui seul et qui a semblé très affûté face à Naples samedi soir.
L’arrière-garde de Manchester City présente un peu la même fébrilité que son homologue catalane mais les troupes de Pep Guardiola possèdent un tel arsenal offensif, commandé par le génial meneur belge Kevin de Bruyne, que leurs espoirs de soulever pour la première fois de leur histoire “the big ears cup” sont loin d’être vains.

Paris peut y croire

Ayant enfin dompté le stade des huitièmes de finale, le club francilien arrive avec beaucoup d’ambitions dans la cité lisboète. Malgré un manque de préparation évident avec uniquement deux matchs officiels disputés depuis mars, Paris a de bonnes raisons de croire en ses chances.
Le tirage au sort lui a tout d’abord réservé un tableau accessible jusqu’à la finale avec l’Atalanta Bergame, novice à ce niveau, en quart puis le vainqueur de Leipzig-Atlético de Madrid en demi. C’est quand mieux que d’avoir à affronter d’emblée les cadors munichois, barcelonais ou mancuniens.

Ligue des champions : buteur en huitième de finale retour lors de la victoire contre Dortmund, Neymar sera un des grands atouts parisiens dans ce final 8 portugais
Buteur en huitième de finale retour lors de la victoire contre Dortmund, Neymar sera un des grands atouts parisiens dans ce final 8 portugais ©Getty Images

Ensuite son potentiel offensif est l’un des plus impressionnants de tous les postulants à la coupe aux grandes oreilles. Certes le PSG sera privé de son métronome Marco Verratti, blessé, et une incertitude demeure sur la présence au coup d’envoi en quart de Kylian Mbappé. Mais si le Golden Kid est aligné et que Neymar affiche les mêmes bonnes dispositions entrevues face à Saint-Etienne et à Lyon, le duo fera peser à coup sûr une grosse menace sur la défense de Bergame mercredi soir.
Enfin l’effectif parisien est l’un des plus complets de la compétition, ce qui peut avoir son incidence dans ce format inédit de tournoi final avec 3 matches à disputer en 10 jours.

Lyon pour un exploit

Auteur d’une performance majuscule en éliminant la Juventus de Ronaldo en huitième de finale, l’OL n’est plus qu’à 3 marches d’un exploit historique. Contrairement au PSG, les Gones sont dans la partie du tableau la plus relevée. Car s’ils éliminent Manchester City en quart, les protégés de Jean-Michel Aulas devront ensuite affronter le vainqueur du terrible Bayern-Barça en demi-finale. La tâche apparaît des plus ardue pour les coéquipiers du capitaine Memphis Depay, mais après tout cette formule de tournoi final pourrait donner lieu à de grandes surprises à l’image des sensations grecques à l’Euro 2004 ou portugaises lors de l’Euro 2016 disputé en France.
Véritables outsiders, les Lyonnais miseront sur leur enthousiasme et sur leur jeunesse illustrée par le milieu de terrain Caqueret-Guimaraes-Aouar qui a rivalisé avec l’entrejeu bianconeri vendredi dernier à Turin.

Ligue des Champions : héroïques à Turin, les Lyonnais rêvent de réaliser un grand coup lors du tournoi final lisboète
Héroïques à Turin, les Lyonnais rêvent de réaliser un grand coup lors du tournoi final lisboète ©AFP

Le tableau final

Quarts de finale

  • mercredi 12 août 21h : Atalanta Bergame-PSG
  • jeudi 13 août 21h : Leipzig-Atlético de Madrid
  • vendredi 14 août 21h : Barcelone-Bayern Munich
  • samedi 15 août 21h : Manchester City-Lyon

Demi-finales

Finale le dimanche 23 août à 21h

Photo Une Ligue des Champions ©AFP