La disparition de Diego Maradona la semaine passée nous a replongé dans les merveilleux souvenirs footballistiques de notre jeunesse. Parmi les chefs d’œuvre du numéro 10 argentin, figure incontestablement l’ardent Mondial 1986 disputé au Mexique et remporté par l’Albiceleste. Testez votre mémoire en retrouvant les 25 meilleurs buteurs de la Coupe du Monde mexicaine. Un défi à la hauteur du talent de Diego : immense !

Maradona, 16 ans après Pelé

Après l’édition 1970 qui avait couronné le Brésil du Roi Pelé, la Coupe du Monde 1986 se déroulait à nouveau au Mexique après la défection de la Colombie. Ce treizième Mondial fut marqué par le sacre de l’Argentine, emmenée par un génial Diego Maradona, double buteur en quart et en demi-finale.
Ce tournoi fut également le théâtre de rencontres d’anthologie en phase finale, entre la Belgique et l’URSS (4-3 après prolongations pour les étonnants Diables Rouges), l’Argentine et l’Angleterre (entrée dans la postérité avec la Main de Dieu et le but du Siècle) ou en quart entre la France d’Henri Michel et le Brésil dans l’ambiance de folie de Guadalajara.

Michel Platini, auteur de son 41ème but en Equipe de France contre le Brésil
Michel Platini, auteur de son 41ème but en Equipe de France contre le Brésil

Le Quiz

Pour se replonger dans ce Mondial enivrant, on vous a préparé un petit quiz sympa.
Faites-vous plaisir en retrouvant les 25 meilleurs buteurs de la Coupe du Monde 1986 (auteurs de 2 buts ou plus).
Bien entendu, on va vous aider avec des indices.
1er indice = il y a 13 nationalités représentées : Allemagne, Angleterre, Argentine, Belgique, Brésil, Danemark, Espagne, France, Italie, Maroc, Mexique, Paraguay, URSS
Si nécessaire, un 2ème indice est donné ci-dessous à côté du nom de chaque joueur à découvrir.

– A partir de 15 bonnes réponses : bon travail
– A partir de 20 : chapeau
– 25 sur 25 : vous êtes la bible du football !

Cliquez sur “PLAY” pour jouer. Bonne chance !
Astuce : saisissez uniquement le nom du joueur (pas besoin du prénom ni de renseigner les accents).

Credits Diego Maradona ©Carlo Fumagalli/AP/SIPA